Un monde exempt d'armes nucléaires, telle est la priorité de l'Assemblée de l'Union Interparlementaire en 2014

Du 22 au 27 mars, près de 1000 parlementaires issus de plus de 150 parlements, se sont réunis à la 128ème Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) à Quito, en Équateur et ont accepté la recommandation "Vers un monde d'armes nucléaires gratuit: la contribution des Parlements" de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale afin que ce sujet devienne la priorité de la 130ème  Assemblée de l'UIP en 2014.

L'Assemblée a également décidé de mettre l'accent sur les thèmes suivants: "Pour un développement résilient face aux risques" (proposé par la Commission permanente du développement durable, du financement et du commerce) et " Protéger les droits des enfants, en particulier des enfants migrants non accompagnés, et empêcher l’exploitation des enfants dans les situations de guerre et de conflit : le rôle des parlements " (proposé par la Commission permanente de ​​la démocratie et des droits de l'homme).

En tant qu'organisation internationale de plus de 160 parlements (incluant la plupart des parlements des Etats dotés de l'arme nucléaire et de leurs alliés), l'UIP est le premier forum mondial au sein duquel les parlements et les parlementaires peuvent s'engager sur les questions fondamentales de l'humanité.

Le fait d'avoir choisi la question des armes nucléaires parmi sept autres propositions indique de toute évidence un regain d'intérêt sur ce sujet de la part des parlementaires du monde entier.

Saber Chowdhury, co-président du PNND et président de la commission permanente de l'IPU sur la paix et la sécurité internationale

Ce intérêt peut s'expliquer du fait du rôle l'Union interparlementaire et des Parlementaires pour la Non-prolifération et le Désarmement Nucléaire (PNND) au cours des quatre dernières années pour sensibiliser des parlementaires sur ce sujet. Cela inclut des sessions lors des assemblées de l'UIP, l'adoption de la résolution " Promouvoir la non-prolifération et le désarmement nucléaires, et assurer l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires : le rôle des parlements " lors de la 120e Assemblée de l'UIP en 2009 et la réalisation d'un Guide à l'usage des parlementaires : promouvoir la non-prolifération et le désarmement nucléaires (disponible en anglais, français et espagnol), qui a été envoyé aux parlements du monde entier.

Dans une lettre adressée à tous les parlements en 2010, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité l'UIP et le PNND pour ce travail. Il a souligné le rôle important des parlementaires et les encourage à poursuivre leurs efforts sur ce sujet.

Recommandée par la Commission permanente de la paix et la sécurité internationale de l'IUP, l'Assemblée a nommé deux rapporteurs pour coordonner les travaux sur ce sujet - Yolanda Ferrer Gomez (Cuba) et Blaine Calkins (Canada). Cela aboutira à l'adoption d'une résolution intitulée "Vers un monde exempt d'armes nucléaires: la contribution des parlements" lors de la 130ème Assemblée de l'UIP en 2014 qui aura lieu à Bakou,  Azerbaïdjan.