Conférence parlementaire et Assemblée annuelle du PNND

Gravir la montagne : les législateurs collaborent sur des mesures bilatérales, plurilatérales et mondiales pour un monde sans armes nucléaires

Accueilli par le président d’honneur honoraire Sénateur américain Ed Markey, Co-président des Parlementaires pour la non-prolifération nucléaire et le désarmement. Organisé par les Parlementaires pour la non-prolifération nucléaire et le désarmement et la Fondation Fredrick Ebert. Soutenue par la Fondation Simons et l'ambassade du Kazakhstan aux États-Unis.

2527 February 2014 | EU, Washington DC

Cette Assemblée parlementaire réunira des législateurs de tout bord politique et du monde entier afin de faciliter le dialogue, renforcer la compréhension et renforcer l'engagement parlementaire par des mesures concrètes pour faire avancer le désarmement, la non-prolifération nucléaire et parvenir à un monde exempt d’armes nucléaires.


En 2007, quatre hommes d'Etat américains de renom ont considéré la vision d'un monde sans armes nucléaires comme un objectif qui doit être atteint collectivement pour inverser la prolifération nucléaire et assurer la sécurité. Ils ont noté qu’atteindre cet objectif était comme gravir une très haute montagne, une escalade qui nécessiterait un effort important.  Depuis lors, l'objectif d'un monde sans armes nucléaires a été également poursuivi par le président Obama, les dirigeants d’autres Etats dotés de l’arme nucléaire et leurs alliés ainsi que par l'ensemble des membres des Nations Unies.


Cependant, les gouvernements ont été incapables de transcender les différences politiques pour atteindre cet objectif. Les parlementaires, eux, peuvent travailler ensemble pour que des progrès soient accomplis. En 2010, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a contacté les assemblées législatives du monde entier saluant le travail du PNND et a rappelé aux  parlementaires leurs rôle clé dans l’établissement d’une sécurité mondiale durable et dans  « les programmes législatifs nécessaires pour atteindre et maintenir l’objectif du désarmement nucléaire ».


La conférence portera notamment sur l'engagement entre les législateurs américains et les législateurs des pays où des progrès sont nécessaires pour construire une sécurité coopérative, éliminer la dépendance aux armes nucléaires et établir un monde exempt d’armes nucléaires.


Elle fait suite à l'Assemblée du PNND réalisée au Kazakhstan en 2012, qui avait réuni des parlementaires de plus de 80 pays, y compris des États dotés de l’arme nucléaire. Lors de cette dernière le projet ATOM avait été lancé, en se concentrant sur les conséquences humanitaires des armes nucléaires en tant qu’impératif pour leur abolition.
 

Programme

Pré-événement 25 février :
Table ronde sur la diplomatie et dénucléarisation en Asie du nord-est


Conférence du PNND - Escalade de la Montagne (les 26 et 27 février) :
Session 1 : Les étapes et les mesures par les États dotés de l’arme nucléaire

Session 2 : De la dissuasion nucléaire à la sécurité coopérative

Session 3 : Mécanismes de sécurité régionale – Zones exemptes d’armes nucléaires
Session 4 : Construire un cadre propice à un monde exempt d’armes nucléaires
Session extraordinaire : Les conséquences catastrophiques des armes nucléaires comme un impératif pour l'abolition des armes nucléaires

Session 5 : Mettre en place une coopération entre les parlementaires de tout bord politique et l’Union interparlementaire

Session 6 : Mesures nationales et politiques exemplaires
 

Réunion du Conseil du PNND (27 février) :
Session 1 : Rapports des différents programmes et partenariats

Session 2 : Discussion sur le projet du programme du PNND pour 2014-2015
Session 3 : L’organisation et sa portée

Pour de plus amples informations et vous inscrire, veuillez contacter info@pnnd.org